Jeune conducteur devant sa voiture Smart

Conduire seul pour la première fois : nos conseils pour rouler sereinement

Vous vous souvenez du stress lors du passage de votre permis de conduire  ? Ne soyez pas surpris si vous ressentez cette même nervosité lors de votre première sortie pour rouler seul, une fois votre permis en poche : la première fois qu’on roule seul(e), c’est quand même quelque chose ! Pour vous aider à vivre cette réelle aventure dans d’excellentes conditions, voici quelques conseils simples et faciles à mettre en œuvre.

Reposez-vous sur les règles de sécurité pour vous rassurer

Respectez les limitations de vitesse, maintenez une distance de sécurité avec le véhicule qui vous précède et évitez si possible de dépasser sauf véhicule lent (tracteur, convoi exceptionnel, etc). Tant pis si vous roulez à 20 derrière un camion très lent : ne prenez pas de risques pour votre première sortie !

Si c’est la première fois que vous prenez le volant, n’oubliez pas de conduire à une vitesse raisonnable, de porter votre ceinture de sécurité, de rester dans la bonne voie et de maintenir une distance raisonnable avec le véhicule qui vous précède. Tous les conducteurs doivent suivre ces directives, et vous encore plus ! Avec votre “A” derrière la voiture, votre comportement est encore plus scruté par les autres conducteurs comme par les autorités.

Vous devez bien être conscient que les routes sont dangereuses et que vous devez donc faire preuve de prudence et réguler vos émotions et votre nervosité. Par conséquent, plus vous accorderez d’attention et de soin à la sécurité, mieux ce sera. Une porte ouverte enfoncée, certes, mais cela ne peut pas faire de mal.

Privilégiez une petite sortie pour rester serein

Notons qu’il est conseillé de ne pas faire une trop longue sortie : quelques dizaines de kilomètres au maximum semblent une bonne moyenne. Partir en vacances à l’autre bout de la France n’est vraiment pas une bonne idée : votre inexpérience risque de vous fatiguer plus rapidement et vous n’êtes pas encore suffisamment habile pour gérer certaines situations stressantes et/ou à risque.

Route droite pour une première sortie de conduite

Outre le respect des règles, le conducteur qui conduit seul pour la première fois doit savoir qu’en tant que novice, son temps de réaction en cas d’accident peut être plus lent que celui des conducteurs expérimentés. Par conséquent, il doit maintenir une distance de sécurité avec le véhicule qui le précède afin d’éviter une collision due à un éventuel manque de réactivité.

La circulation très dense n’est pas conseillée non plus, car les nombreuses actions à réaliser à basse vitesse ou au point mort peuvent s’avérer dangereuses lorsque l’on manque d’expérience dans ces situations précises.

Vous manquez d’expérience, et vous devez le savoir

Même si vous maîtrisez parfaitement votre auto, souvenez-vous que vous êtes peu expérimenté

Autre point à considérer : un automobiliste plus expérimenté peut remarquer que la circulation est sur le point de s’arrêter. De l’autre côté, un nouveau conducteur peut ne pas le voir aussi rapidement. Par conséquent, il est recommandé de garder une plus grande distance. Bien sûr, si quelqu’un d’expérimenté peut vous accompagner pour votre première sortie, cela serait idéal !

De fait, et même si avoir son permis est synonyme d’une grande liberté, restez la tête froide : on évitera les dépassements, les routes risquées, les bouchons du centre-ville, les endroits où il est très complexe de se garer, etc. Prenez le parti de choisir un circuit facile et connu. Attention : même si vous connaissez parfaitement la route, conservez un niveau maximal de concentration ! Une étude a montré que la plupart des accidents graves a lieu sur des trajets quotidiens très usités des usagers.

Témoignage de Mathieu, jeune conducteur qui manque de confiance en soi

Pour les besoins de cet article, nous avons demandé à Mathieu, jeune conducteur depuis deux ans, de nous raconter les premières semaines après l’obtention de son permis de conduire. Merci à lui pour son témoignage !

J’ai eu mon permis de conduire au mois de mai 2020, et je n’ai pas conduit pendant quelques mois jusqu’à ce que je puisse m’offrir une voiture. J’avais un peu peur d’abîmer la voiture de mes parents !

Jeune conductrice qui conduit seule pour la première fois

Mon oncle m’a accompagné pour récupérer la voiture et m’a déposé un peu à l’écart de la ville, sur un grand parking vide. J’ai passé le reste de la journée sur ce parking, à faire des manœuvres en voiture avec ma petite amie ! Cela m’a permis de prendre confiance en moi, ce dont je manque cruellement dans ma vie (et malheureusement pas que sur la route).  Lorsque le moment est venu de rentrer chez moi, ma petite amie m’a encouragé à rentrer seul, ce que j’ai fait en restant très prudent.

Finalement, mes petits essais, tranquillement effectués sur un parking vide, ont été très profitables. Je dirais aux jeunes conducteurs de ne pas s’inquiéter, de commencer doucement et d’éviter les  situations à risque. Oui, il faudra apprendre sur le tas et commettre quelques erreurs pour devenir un conducteur aguerri, mais cela devrait se faire tout seul, au fur et à mesure des semaines !

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *