devant de voiture

Comment installer un coupe circuit dans une voiture ?

Si vous lisez cet article, c’est certainement que vous aimez bricoler avec vos voitures, et que vous avez pour habitude d’ajouter fréquemment des dispositifs électriques ou électroniques qui, au passage, consomment beaucoup d’électricité.

Parmi les dispositifs qu’il est possible d’installer, on retrouve : des onduleurs, des amplificateurs, des prises allume-cigares supplémentaires pour alimenter les réfrigérateurs, des auvents redessinés, des compresseurs d’air…

A vrai dire, installer ce genre d’accessoire peut vite devenir un casse-tête. Résultat : on se retrouve confronté au défi de trouver comment connecter ces gadgets à l’aide d’un interrupteur. Il faut que ces derniers aient l’ampérage approprié pour effectuer le travail, et ce, afin de ne pas avoir beaucoup d’électricité dans les prises tout autour de la voiture.

Vous rencontrez le problème suivant ? Découvrez dans cet article la méthode pas à pas pour installer un coupe batterie dans une voiture.

Pourquoi avoir un coupe circuit sur sa voiture ?

A quoi sert un coupe circuit ?

Dans la plupart des disciplines du sport automobile, la présence d’un disjoncteur dans une voiture de course est essentielle, voire obligatoire. En effet, il s’agit d’un élément de sécurité essentiel pour le pilote et son copilote.

Pour faire simple, le coupe circuit agit un peu comme un disjoncteur : il permet de “couper le courant” dans un circuit électrique. En coupant la liaison alternateur/batterie et toutes les connexions électriques, vous pouvez alors isoler électriquement le véhicule en cas d’accident ou de maintenance. C’est la protection contre les courts-circuits pour le conducteur et le copilote est assurée par le disjoncteur.

A savoir qu’il existe de nombreux types de disjoncteurs. Ceux-ci sont divisés en deux catégories : les disjoncteurs électriques ou aussi appelés disjoncteurs électroniques et les disjoncteurs mécaniques.

Le coupe-circuit électrique : puissant, fiable et petit

Comme le disjoncteur du circuit électrique a la forme d’une plaque, il est moins encombrant. Il est également plus fiable, plus facile à mettre en place et possède une plus grande force de rupture.

Ce type de disjoncteur dispose généralement de deux boutons de commande, dont l’un est étanche et peut même être utilisé à l’extérieur de la voiture.

Les disjoncteurs mécaniques : facile et sécuritaire

Le disjoncteur mécanique est un interrupteur manuel qui peut être activé à l’aide d’une clé depuis l’intérieur du véhicule ou d’une corde de traction depuis l’extérieur de la voiture. Cela permet par exemple d’avoir une sécurité en cas d’accident. Ce type de disjoncteur est relativement similaire à celui des modèles électriques.

Ils se distinguent néanmoins par divers éléments. Le nombre de pôles est généralement deux, quatre ou six pôles. Les modèles les plus courants, à 2 pôles donc, sont conçus pour les voitures immobilisées pendant de longues périodes afin de réduire la décharge de la batterie et n’offrent pas le même niveau de sécurité que les modèles à 6 pôles.

Ces derniers permettent de couper la liaison batterie/alternateur, via la ligne principale. Ainsi le moteur et l’alimentation générale des accessoires comme les feux ou les klaxons permettent d’assurer une sécurité maximale. Une résistance de décharge est également prévue pour être connectée à l’un des pôles afin de protéger l’alternateur.

Côté règlementation, la FIA n’approuve que les disjoncteurs à 6 pôles ayant des caractéristiques bien spécifiques. Nous vous conseillons donc de toujours vérifier cette information avant de faire réaliser vos achats.

Le principal inconvénient est que ce type de disjoncteur est assez encombrant et qu’il nécessite l’installation d’une tirette extérieure.

Installer un coupe circuit en 3 étapes

outils dans un garage

Choisir les interrupteurs adaptés

Si vous souhaitez utiliser un simple interrupteur, c’est-à-dire un interrupteur unipolaire. Il faudrait installer dans le tableau de bord de votre voiture des interrupteurs assez gros pour acquérir le bon ampérage 12.

Le souci est que ces interrupteurs sont peu esthétiques et souvent pas parfaitement adaptés à l’absorption à laquelle ils doivent fonctionner, comme un modèle, qui fait environ 3cm de longueur sur 2cm de largeur et hauteur (en comptant les fils).

Supposons maintenant que celui-ci atteint un maximum de 20A… Vous vous rendrez vite compte en bricolant avec votre automobile, qu’au lieu d’utiliser d’énormes interrupteurs, vous pourriez utiliser de minuscules interrupteurs qui pourraient facilement être cachés car alimentés par un simple relais 12v avec l’ampérage requis.

Ce type d’interrupteur permet d’allumer et d’éteindre n’importe quoi dans une automobile.

Les dimensions restent identiques à des ampérages plus ou moins élevés, et il peut être placé n’importe où dans l’automobile sans prendre de place.

Il existe en effet de nombreux types de relais, mais les plus populaires et les plus “universels” pour les automobiles sont les relais à 4 et 5 pôles. Des attaches appropriées devront être utilisées pour relier les minuscules câbles ou ceux de plus grande taille, par exemple de 6 à 8 mm.

Réaliser les liaisons à partir d’un schéma de câblage

Un examen attentif d’un schéma de câblage révèle que les liaisons sont simples à réaliser pour installer un coupe circuit dans une voiture.

Etant donné que le relais à 4 pôles est identique à celui à 5 pôles, à l’exception du pôle “87A”, qui n’est pas présent et ne peut donc pas être relié, on inclue sur le schéma le relais à 5 pôles.

C’est-à-dire qu’il ne se connecte pas dans un relais à 5 pôles.

Nous vous recommandons ensuite de prendre des fils positifs des broches 30 et 87 plus gros pour compenser la forte absorption de ces appareils.

En effet, bien que les fils des broches 85 et 86 soient petits, on ne retrouve pas d’absorption à cet endroit, et ces fils servent simplement à alimenter le relais en fournissant une impulsion.

Enfin, sachez que le pôle négatif de la batterie doit être connecté au pôle négatif de vos appareils… mais si vous n’avez pas de méthode pour le faire, le châssis ou la plaque nue de votre voiture suffira.

Suivez les instructions…

mécanicien dans une voiture

Pour ce faire vous aurez besoin : d’un petit tournevis plat, d’un tournevis cruciforme, d’un bâton à tailler, d’une clé à molette.

La première étape à réaliser est de tourner le volant vers l’avant de façon à ce que les roues soient orientées vers l’avant. Cette action empêchera l’activation accidentelle de l’airbag. Attendez ensuite 10 minutes pour que le système d’airbag soit bien off après avoir débranché le câble négatif de la batterie.

Retirez ensuite le petit couvercle situé sous le volant, puis débranchez le connecteur à deux broches entre l’airbag et le ressort d’horloge à l’aide de votre petit tournevis plat.

Dans un troisième temps, faites sauter le panneau de fusibles situé à l’intérieur du coussin de genoux et retirez les vis situées sur la bordure inférieure. Séparez les couvercles de la colonne de direction en retirant le petit couvercle du cylindre de verrouillage sur le couvercle de la colonne de direction et les vis placées sur le couvercle inférieur de la colonne.

Débranchez les connexions électriques du commutateur d’allumage, qui se trouve à environ six pouces sous le commutateur, à l’intérieur de la colonne de direction.

À l’aide de votre tournevis, dévissez les vis de montage actuelles du commutateur d’allumage et retirez le commutateur et son court faisceau. Fixez ensuite les vis de montage du nouveau commutateur d’allumage et du faisceau court et assemblez les connecteurs électriques.

Replacez les vis des couvercles de la colonne de direction et du protège-genoux. Enfin, rebranchez le câble négatif de la batterie au connecteur du module d’airbag.

Bien évidemment si vous n’êtes pas habitué à bricoler dans votre voiture ou que l’une des étapes précédemment citées vous échappent alors ne tentez pas le diable, au risque de vous blesser ou d’endommager votre voiture ! Faites plutôt appel à un professionnel qui saura vous installer le coupe-circuit sans aucune difficulté et , ainsi, vous garantir une sécurité optimale.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *