• 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
Forza 6 sur Xbox One !au meilleur prixParticipez au championnat de France Forza Motorsport 6 by Logitech avec TAG Heuer

Deuxième génération de CTS, le modèle 2009 dispose dans ses rangs d'une version CTS-V, la plus puissante jamais produite par Cadillac, de quoi prouver aux berlines allemandes que les américains savent, eux aussi, faire des voitures boostées aux anabolisants. Découvrez ce monstre dans Forza !

Partager cette fiche

  • A517
  • Propulsion avec moteur à l'avant
  • Poids (Avant)1905 kg (54%)
  • Cylindrée6.2 L
  • Puissance415 kW(564 chevaux)
  • Couple747.7 N.m(76.2 mkg)
  • 58 000 CR
  • DVD 1 du jeu original
  • Vitesse8.0
  • Tenue de route4.9
  • Accélération7.7
  • Départ arrêté7.0
  • Freinage5.0
CTS-V '09 de Forza Motorsport 4
La Cadillac CTS-V '09 montre ses muscles dans Forza 4

Cadillac est une marque du groupe General Motors, et même si elle est basée aux États-Unis, l'origine de son nom est bien français. Antoine de la Mothe Cadillac, avant d'avoir eu sa mémoire honorée par une immense marque automobile, se trouvait être le bâtisseur, en 1701, de la ville d'Etroit, aux Etats-Unis, qui deviendra ensuite Detroit. Il faut cependant faire un petit bond en avant, en 1902, pour découvrir un autre nom qui fera date dans l'histoire de Cadillac, Henry M. Leland. A l'heure où les constructeurs automobiles américains peinaient à imposer le moteur à explosion, le très grand ingénieur Leland, qui avait acquit une solide expérience dans l'industrie, eût l'occasion de reprendre les rênes d'une entreprise en perdition et jusqu'alors menée par Henry Ford. Ce fût un immense succès, et il voulut rendre hommage au pionnier de la ville, le Sieur Cadillac. Ce sont donc les emblèmes de la famille Cadillac qui ont été retenues pour le logo du constructeur américain en 1906.

Cadillac CTS-V par sples

Entre temps, General Motors arrive enfin à mettre la main sur Cadillac pour près de six millions de dollars. En 1930, on découvre la 452, alors équipée du premier 16-cylindres en V de 7.5 litres de 163 chevaux. Dans les année 1950, la marque de Détroit présente l'Eldorado, un modèle mythique très utilisé par les lowriders. En 2002, la première génération de CTS apparait au catalogue, remplacée en 2008 par la CTS 2, accompagnée de la CTS-V présentée à Detroit l'année suivante. Cette nouvelle génération s'est efforcée de corriger les défauts du passé, à commencer par le design et la qualité de finition, et un moteur diesel a même été développé. La CTS a désormais tout le potentiel pour rivaliser avec les BMW Série 5 et autres Mercedes Classe E.

Photos

Cadillac CTS-V par splesCadillac CTS-V par sples

La nouvelle CTS affirme une musculature d'athlète dopé aux hormones. De larges voies, une face avant redessinée et plus agressive, et un profil de coupé. Le centre de style de Detroit s'est longuement penché sur l'aspect sportif du véhicule sans toutefois dénaturer le côté luxe. L'ensemble est homogène puisque la CTS conserve ce petit côté exotique qui pourrait provoquer le déclic à l'achat. Elle est également plus grande que sa devancière, avec des voies plus larges permettant de loger la transmission à quatre roues motrices. La V se distingue du reste de la gamme avec sa double calandre sertie de grilles chromées, ses bas de caisse plus accentués, un feu arrière central qui tient lieu d'aileron sur l'arête du coffre, et une double sortie d'échappement. Les magnifiques jantes de 19 pouces sont chaussées de pneus Michelin Pilot Sport PS2.

Cadillac CTS-V par sples

Derrière le double échappement de la Cadillac CTS-V se cache le LSA dérivé du moteur de la ZR1, un V8 à 90° de 6.2 litres accompagné d'un compresseur Eaton à double rotor coiffé d'un refroidisseur d'air très compact, et le moteur complet l'est d'ailleurs tout autant, nul besoin de grosses bosses sur le capot d'aluminium comme c'est souvent le cas avec un moteur compressé. Si la Corvette ZR1 développe 638 chevaux, la CTS-V ne fait "que" 556 chevaux à 6 100 tours/min avec un couple de 747 N.m. Par rapport à la première CTS-V, elle gagne tout de même 156 chevaux. De série, la belle est dotée d'une boîte de vitesses manuelle à six rapports, mais on peut s'offrir une automatique Hydra-Matic 6L90 avec mode manuel et palettes au volant. Résultat, la CTS-V 2 abat le 0 à 100 en 4,8 secondes, pas mal pour une propulsion de prés de deux tonnes.

Photos

Cadillac CTS-V par splesCadillac CTS-V par sples

La CTS-V profite aussi grandement des nombreux raffinements auxquels a eu droit la CTS, entièrement remodelée pour 2008. Le plus évident est certainement la qualité nettement supérieure du dessin et de la finition de l'habitacle. Il y a encore plus de cuir dans la CTS-V, partout sur le tableau de bord et les contre-portes, cousu main de surcroît dans les ateliers du spécialiste Draexl Maier, en Caroline du Sud. Ces gens habillent aussi les Maybach et les versions AMG de Mercedes. La CTS-V est dotée de cadrans adaptés à ses performances, et on pourra se l'offrir avec d'excellents sièges sport Recaro et un volant drapé d'un tissu robuste rappelant ceux de course. Les deux lui vont très bien, et les Recaro offrent un maintien encore meilleur que les baquets standards, dont le coussin est un peu trop court. Le freinage est assuré par de grands disques rainurés de 380 mm de diamètre à l'avant et 373 mm à l'arrière, avec des étriers à respectivement six et quatre pistons, le tout signé Brembo. En Mai 2009, la CTS-V a réalisé un temps de 7:59.32 sur le célèbre Nürburgring Nordschleife.

Cadillac CTS-V par sples

La Cadillac CTS-V 2009 est une voiture à découvrir dans Forza Motorsport 4. Si, au premier contact visuel, elle parait assez sage, ce sentiments s'efface dès que le moteur résonne dans les échappements. Il faut dire que le V8 de la ZR1 n'est pas pour rien à cette impression de puissance dégagée par la mélodie du moteur. Au niveau de la conduite, on retrouve le comportement routier d'une propulsion survitaminée. Le train arrière a tendance à vouloir passer devant, et ça se corse dès que l'on désactive toutes les aides. Il ne manque plus que la version break de la CTS-V pour être au ange. Cadillac avait peut être raison en disant que la CTS-V 2 était la plus puissante de la marque, il ne vous reste plus qu'à dépenser 58 000 crédits pour vérifier ces dires.

Note : 4.0 (2 votes)

Vos réactions & commentaires