• 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
Forza 6 sur Xbox One !au meilleur prixParticipez au championnat de France Forza Motorsport 6 by Logitech avec TAG Heuer

La Mazda 787B est devenue une véritable icône de l'endurance au début des années 90 en devenant la seule et unique voiture de compétition japonaise à avoir gagné les 24h du Mans. C'est donc avec joie que nous l'acceuillons dans Forza Motorsport 4 grâce au February ALMS Pack.

Partager cette fiche

  • R1980
  • Propulsion avec moteur central
  • Poids (Avant)830 kg (45%)
  • Cylindrée2.6 L
  • Puissance515 kW(700 chevaux)
  • Couple607.9 N.m(62 mkg)
  • 2 200 000 CR
  • American Le Mans Series Pack
  • Vitesse9.4
  • Tenue de route9.9
  • Accélération9.8
  • Départ arrêté8.6
  • Freinage9.9
Mazda 787B #55 de Forza Motorsport 4
Découvrez la mythique Mazda #55 787B de Forza Motorsport 4

Souvenez-vous, il y a de ça près de vingt-et-un ans ... Ce jour là, le circuit de la Sarthe trembla lors de la cinquante-neuvième édition des 24 Heures du Mans. En cause, la domination d'un outsider que personne n'attendait. Dans une course qui semblait acquise aux Porsche 962, Mercedes C11 et autres Jaguar XJR-12 de l'époque, c'est finalement une très anecdotique Mazda 787B qui récupéra les lauriers du vainqueur ! Elle est aujourd'hui une légende dont fantasment tous les amateurs du Mans.

Mais à cause d'un changement de règlementation sur la cylindrée (uniformisation à 3,5 litres) et, sous la pression des autres concurrents, au bannissement pur et simple du moteur rotatif des courses d'endurances, ce prototype construit par Mazda n'eût cependant pas la possibilité de défendre son titre l'année suivante.

Mazda #55 Team Mazdaspeed 787B par skylinepower

La "hurleuse", ainsi baptisée à cause du chant caractéristique de son moteur rotatif, est construite autour d'un châssis mono-coque en matériaux composites légers. Composé de fibre de carbone et de kevlar, il permet de contenir le poids de la 787B aux alentours de 830 kilogrammes. Le châssis est aidé dans son travail par une suspension à double-triangles superposés à l'avant et à double-triangles culbutés à l'arrière, le tout épaulé par des combiné-filetés de la marque Bilstein. Le freinage est assuré par Brembo avec, pour la première fois, l'utilisation de disques de frein en acier+carbone. Les jantes de 18 pouces, signées de l'équipementier Volk et réalisées en alliage de magnésium pour toujours plus de légèreté, sont chaussées de pneus Dunlop de 300 millimètres de large à l'avant et de 355 millimètres de large à l'arrière.

Mais le chef-d'oeuvre de ce proto est bien évidemment son moteur. Baptisé R26B, ce moteur rotatif utilise la technologie découverte par Felix Wankel, qui fut par la suite développé par Mazda. Développant 700 chevaux à 9 000 tours/minute, ce quadri-rotor de 2 616 centimètres cubes (4 x 654 centimètres cubes) atmosphérique dispose d'un couple faramineux de 608 Nm à 6 500 tours/minute. Pour arriver à ce résultat, les ingénieurs motoristes de Mazda sont partis de deux moteur de Mazda RX7 13B. Chaque stator se voit équipé d'une troisième bougie d'allumage, de lumières d'admission et d'échappement retravaillées et de rotors allégés. L'admission d'air se fait par l'intermédiaire de quatre trompettes d'admission à longueur variable, actionnées par des vérins pneumatiques. L'injection électronique fût quant à elle confiée à l'équipementier japonais Denso.

Le résultat est apocalyptique ! Le moteur hurle littéralement avec une sonorité proche des moteurs de F1 d'aujourd'hui tout en conservant cette touche de "ratatouille" propre aux moteurs rotatifs. Il développait lors des essais une puissance de plus de 900 chevaux et se permettait même des montées en régime stratosphériques, puisque pouvant atteindre les 10 500 tours/minute. Seulement, par souci de fiabilité, les ingénieurs de Mazda décidèrent de brider la puissance à 700 chevaux et le régime moteur à 9 500 tours/min.
Pour transmettre toute cette puissance aux roues, la 787B fût équipée d'une transmission manuelle à 5 rapports en ''H'' lui permettant d'atteindre prés de 350 km/h en pointe.

Lors des 24h du Mans en 1991, rien ne laissait penser que les Mazda allaient s'imposer. Lors du départ, c'est la Peugeot 905 #5 qui prend le meilleur, mais doit s'arrêter au bout de 11 tours à cause de soucis mécaniques. Dès lors, ce sont les Mercedes C11 qui prennent les commandes de la course, et ceux, jusque tard dans la nuit. Seulement là aussi, des problèmes mécaniques auront raisons d'elles, et la dernière Mercedes en course cède sa place de leader aux Jaguar à la suite de graves problèmes de surchauffe.

Photos

Mazda #55 Team Mazdaspeed 787B par skylinepowerMazda #55 Team Mazdaspeed 787B par skylinepower

Cependant les Mazda, et notamment la #55, d'une régularité et d'une fiabilité sans faille, se retrouve à disputer au petit matin la première place à des Jaguar très pénalisées par leurs V12 7,4 litres excessivement gourmands. C'est au 320ème tour que la Mazda #55 conduite par l'Allemand Volker Weidler, l'Anglais Johnny Herbert et le Français Bertrand Gachot s'empare de la première place ! Position qu'elle ne lâchera plus avant l'abaissement du drapeau à damiers. Cependant, ils ne fûrent que deux à monter sur le podium ce jour-là : Johnny Herbert, le pilote qui termina la course, ne pu les rejoindre pour fêter la victoire, car trop affaibli par une déshydratation avancée. La faute à une voiture, certes rapide, mais également très éprouvante à piloter, le prix à payer de son extraordinaire efficacité.

A l'occasion de la 79ème édition des 24h du Mans en 2011, et pour fêter le 20ème anniversaire de la victoire de Mazda au Mans, Johnny Herbert pu remonter dans la Mazda 787B numéro 55, fraichement restaurée pour l'occasion, et exécuter un dernier tour symbolique à son volant avant de monter enfin sur le podium et gouter aux acclamations du publics qui, même 20 ans après, n'a pas oublié sa magnifique victoire. Felix Wankel aurait assurément été très fier de ce qu'ont accompli ces hommes !

Photos

Mazda #55 Team Mazdaspeed 787B par skylinepowerMazda #55 Team Mazdaspeed 787B par skylinepowerMazda #55 Team Mazdaspeed 787B par skylinepowerMazda #55 Team Mazdaspeed 787B par skylinepower

Dans Forza Motorsport 4, la ''hurleuse'' est égale à elle-même : efficace, rapide et envoutante avec son quadri-rotor mélodieux... Cette légende aura tardé à venir compléter les rangs de Forza Motorsport 4, mais finalement le mal est réparé et grâce à une modélisation sans faille de Turn10, il nous est aujourd'hui possible d'admirer et de conduire cette légende sur les circuits du monde entier... Et même si son prix de 2 200 000 cr n'est pas à la porté de tous, je vous répondrais : ''Qu'importe le prix, pourvu que l'on ait l'ivresse(1) !''

(1) : "Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse" - Alfred de Musset
Source : wikipedia, automuseum.net .

Note : 4.8 (11 votes)

Vos réactions & commentaires