• 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
Forza 6 sur Xbox One !au meilleur prixParticipez au championnat de France Forza Motorsport 6 by Logitech avec TAG Heuer

Véritable ovni automobile et résultat d'une course à la vitesse, la Dodge Daytona de 1969 est l'une des voitures les plus emblématiques au sein de la Nascar. Mangeuse de Ford, elle est la première des 2 "Wing Car" de la fin des années 60 début 70.

Partager cette fiche

  • C366
  • Propulsion avec moteur à l'avant
  • Poids (Avant)1758 kg (54%)
  • Cylindrée7.0 L
  • Puissance317 kW(431 chevaux)
  • Couple665.0 N.m(67.8 mkg)
  • 350 000 CR
  • DVD 2 du jeu original
  • Vitesse6.0
  • Tenue de route4.0
  • Accélération7.0
  • Départ arrêté6.3
  • Freinage3.9
Charger Daytona de Forza Motorsport 4
Découvrez la Dodge Charger Daytona de Forza Motorsport 4

Dans une Amérique en quête de vitesse et de sensations, la Nascar qui n'est autre que l'un des sports automobile les plus connus outre Atlantique, offrit au monde de la course de nombreuses légendes. En effet, de ces circuits ovales où régnait la loi du plus rapide sont nés des pilotes et des voitures qui ont marqués l'histoire. En 1968 tandis que Ford mène la danse avec ses Torino, Dodge décide de lancer la Charger 500 afin de rivaliser et dans l'attente de victoires. Cependant, malgré les efforts des ingénieurs sur la 500 en améliorant l'aérodynamisme par la mise en place d'une calandre de Dodge Coronet et par le fait d'avoir désormais la vitre arrière affleurante, celle-ci ne parvint pas à prendre l'avantage et les Torino restaient seules sur les marches du podium en général.

Dodge Charger Daytona Hemi  par D1SL CHR1STO

Déçu par ce revers Dodge lance un nouveau projet qui portera le nom de Daytona, en référence au Daytona 500 qui est l'une des 4 plus grandes épreuves de Nascar, dans l'espoir que cette fois-ci les résultats soient meilleurs. Les ingénieurs et designers, ayant changés de voie et ne misant plus simplement sur l'amélioration moteur/pneumatiques, passèrent l'année suivante la Charger 500 dans la soufflerie et décidèrent d'être radical. Pour se faire l'implantation d'un aileron arrière était de mise, il fut tout d'abord d'une vingtaine de centimètres de haut mais cela empêchait l'ouverture du coffre et par soucis d'homologation sur route, ils décidèrent de le percher bien plus haut à cinquante-huit centimètres! Mais les groupes de développement ne s'arrêtèrent pas à ce seul détail car toujours dans la perspective d'une voiture plus performante que celles engagées par Ford, ils ajoutèrent un bec aérodynamique proéminent la rallongeant au passage de quarante-huit centimètres ainsi que divers détails.

Son prototype enfin terminé, Dodge du mettre sur le marché la version commerciale de la Daytona en tant que modèle à part entière et non une simple version plus aérodynamique de la Charger dans le but de pouvoir l'utiliser en Nascar. Pour se faire, la Daytona devait dépassé les 500 ventes, elle à été vendu à 503 exemplaires parmi lesquelles Dodge proposera diverses configurations moteurs en ayant pour base un 440 Magnum 7.2L délivrant 375ch ou alors le célèbre 426 Hemi 7.0L de 425ch (!) moyennant environ 650$ supplémentaires. Quant à la boîte de vitesse il était possible d'obtenir l'A-727 TorqueFlite Automatique à 3 rapports ou alors l'A-833 manuelle à 4 vitesses.

Bien que très appréciée par les américains lors de sa sortie, la Daytona n'a cependant pas fait l'unanimité auprès des passionnés de gros coupés équipés de V8 hurlant lorsqu'on a le pied un peu trop lourd. Certes très aérodynamique la Dodge Daytona était vendue au mieux avec le Hemi de 425ch... or la Dodge Charger R/T de cette année était elle aussi proposée avec ce régime. Malgré le travail de Dodge, pour une utilisation route la Daytona reste une "Charger re-stylée" mais plus lourde du fait de la présence du bec et de l'aileron arrière pourtant tout deux en fibre de verre. C'est pourquoi il ne fut pas rare d'apercevoir sur les dragstrips le week-end ou sur la route des "Charger" dont la lunette arrière est affleurante: en effet de nombreuses Daytona se sont vu "banaliser" par le retrait des appendices aérodynamique afin de l'alléger et pouvoir être plus efficace. Elle est aujourd'hui l'une des Muscle-Cars les plus recherchée dans sa configuration d'origine tant il est exceptionnel d'en voir une non encore broyée à la casse.

Photos

Dodge Charger Daytona Hemi  par D1SL CHR1STODodge Charger Daytona Hemi  par D1SL CHR1STO

Désormais présentes sur les pistes ovales et façe à leurs rivales, les Dodge Daytona, qui furent pilotés entre autre par Charlie Glotzbach, Buddy Baker ou encore Bobby Allison, avaient enfin la possibilité de montrer si oui ou non les efforts des ingénieurs de Dodge allaient porter leurs fruits. Et il ne fallut pas plus de temps que ça pour que les nouvelles stock-cars de Dodge mettent en action leur but premier. Durant la saison de 1969, Ford avait sorti les Torino Talladega, en réfèrence au Talladega 500 une autre des 4 plus grandes épreuves de la Nascar, qui furent fixées lorsque la marque au bélier remporta la célèbre épreuve inaugurale du Talladega 500 avec la Daytona piloté par Richard Brickhouse démontrant ainsi de manière magistrale que Ford n'aurait plu le monopole sur Dodge. Au delà du fait d'avoir accompli son objectif premier, la Daytona a été la première voiture de Nascar à dépasser les 200mph, soit environ 321hm/h, sur circuit. La "Wing Car" ne s'arrête pas là car en dehors du circuit, sur le lac salé asséché de Bonneville elle parvint à établir de nombreux records dont certains n'ont toujours pas étaient battus: elle y dépassa les 238mph soit environ 383km/h!

Hélas en 1971, les règles de la Nascar furent rendues plus strictes car l'on estimait à l'époque que l'aérodynamisme et la puissance qu'offraient la Dodge Daytona, mais aussi sa cousine la Plymouth Superbird sortie en 1970, étaient inégales pour les autres voitures engagées cette année et les précédentes. C'est pourquoi Dodge et Plymouth eurent le choix entre l'ajout de poids supplémentaire dans les voitures ou alors la diminution de la cylindrée à 305ci de 4.8L. Ces restrictions ont eu pour conséquences le retrait des Dodge Daytona sauf une et des Plymouth Superbird. Il n'y eu donc en 1971 qu'une seule Daytona, pilotée Dick Brooks à parcourir le Daytona 500 avec une cylindrée de 305ci et elle finie à la septième place, après quoi elle fut à son tour retirée de la course laissant place à la nouvelle génération de Charger.

Dodge Charger Daytona Hemi  par D1SL CHR1STO

Pour ce qui est de Forza 4, la belle est habillée de sa plus belle parure car elle y est présente équipée du 426 Hemi et de l'A-833 à 4 rapports le tout donné pour 431ch ici. Tout comme dans la réalité, la Daytona n'est pas très à l'aise dans les circuits étroits et dont les virages sont nombreux car malgré une aérodynamique pour la faire tenir au sol à haute vitesse, lorsque le compteur ne dépasse pas les 100km/h le poids de l'engin et les suspensions ont tendance a entraîner le survirage. Heureusement le 426 Hemi est là pour reprendre rapidement la perte de vitesse dans les virages avec un couple de 665Nm à 4000tr/min lui permettant de filer tel une fusée sur la piste à pas moins de 271km/h. C'est cependant sur les Speedways qu'elle est le plus à l'aise et se montre extrêmement redoutable en profitant de son aérodynamisme ainsi que de sa puissance où elle parvient à tenir tête à des sportives de même catégorie. Affiché pour 350 000CR tout de même, la Daytona qui fait désormais parti des Muscle-Cars les plus recherchées pourra vous octroyer des sensations que peu de voitures de sa catégorie sont capable de fournir ainsi que le bonheur de posséder un bout de rêve américain.

Crédits photos: D1SL CHR1STO

Note : 4.8 (9 votes)

Vos réactions & commentaires