• 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
Forza 6 sur Xbox One !au meilleur prixParticipez au championnat de France Forza Motorsport 6 by Logitech avec TAG Heuer

Après Saab, c'est au tour de Chrysler d'avoir les honneurs des fiches techniques de cette semaine. Pour commencer, voici un historique de la marque concocté par fredo1357. Mardi, mercredi et vendredi, à chaque fois que les 12 coups de midi sonneront vous aurez droit à une nouvelle fiche !

Actu Forza Motorsport

Forza Motorsport 6 sur Xbox One au meilleur prix
Constructeurs et histoire des marques
Chrysler, quand passion rime avec innovation

© Crédits photos : MUGEN (cliquez ici pour voir sa vitrine)

Lorsque l'on parle d'Amérique et d'automobile, il est impossible de faire l'impasse sur les Big Three : General Motors, Ford et Chrysler. L'origine de ce surnom ? Leurs ventes astronomiques. A eux seuls, ces trois constructeurs produisent près des trois quarts des véhicules sur le marché américain. Aujourd'hui, ForzaMotorsport.fr vous présente l'un des plus grands constructeurs automobile, qui n'a cessé de jouer au « yoyo » tout au long de sa carrière : Chrysler. A l'origine de cette marque, un grand homme, un visionnaire passionné par la mécanique et les transports qui a eu l’intelligence de voir loin : Walter Percy Chrysler. A ses débuts, seuls les trains l’intéressaient, et les énormes machines de l'Union Pacific Railroad Compagny, l'une des plus grandes compagnies de chemin de fer, devinrent un excellent entrainement.

En 1908, Walter Percy Chrysler se découvre une nouvelle passion pour l'auto et intègre alors la Buick Motor Compagny. Il sera, deux ans plus tard, nommé chef d'usine, et deviendra, en 1919, vice-président de General Motor. En 1925, il créé Chrysler Corporation, qui se développe très rapidement et jusqu'à devenir un concurrent sérieux de GM et Ford. Soigneux et bosseur sans relâche, Walter Chrysler n'aura de cesse d'innover en proposant des solutions originales : freins à commande hydraulique sur les quatre roues, moteur flottant, suspensions à roues indépendantes, lignes aérodynamiques, et bien d'autres encore, avec une politique sur les tarifs attrayants qui contribuera à la croissance du géant. Le premier modèle, doté d'un six-cylindre, se nommera « La Six ». D'autre suivront, comme l'Imperial 80, la première décapotable de la marque.

Photos

Chrysler ImperialChrysler Version1929

A gauche, l'imperial 80. A droite, une version de 1929.

Chrysler ne cesse de grandir et créé Plymouth et DeSoto, puis acquiert, en 1928, la puissante et prospère Dodge Brothers Corporation. Plymouth servira de constructeur d'entrée de gamme afin d'élargir sa clientèle et connaîtra une période glorieuse en terme de ventes et de modèles qui marqueront à jamais les esprits, comme la Fury qui deviendra le modèle phare de l'un des grands romans de Stephen King : Christine.

Photos

Chrysler Fury1Chrysler Fury2

La Plymouth Fury, star du roman « Christine » de Stephen King

DeSoto sera, quant à elle, considérée comme une marque de milieu de gamme qui vivra une trentaine d'années. Elle fut nommée ainsi en hommage à Hernando De Soto, un conquérant et explorateur espagnol, dont Walter voulait utiliser l'image pour rivaliser avec son concurrent direct General Motor. Enfin, avec l'achat de Dodge, Chrysler espère dynamiser encore plus les ventes et la rentabilité. Au début des années 30, il est d'ailleurs décidé de partager les plateformes des différentes marques du groupe.

Photos

Chrysler Desoto1Chrysler Desoto2

DeSote, une marque du groupe Chrysler.

Peu de temps après, le groupe Chrysler connaît une crise financière, mais ne se laisse pas pour autant abattre puisque, en 1934, est créé l'Airflow, une voiture révolutionnaire et profilée à l’aspect futuriste qui connut malheureusement un succès limité. Ce modèle fut tout de même l'un des premiers à utiliser les principes scientifiques de l'aérodynamique. Avec ses formes reprises de l'aviation, l'Airflow fut en effet une grande réussite technologique (carrosserie allégée, records de vitesse) et c'est d'ailleurs à Chrysler que l'on doit la première soufflerie, développée dans le but de tester ce nouveau modèle.

Photos

Chrysler Airflow1Chrysler Airflow2

La Chrysler Airflow, inspirée de l'aviation, proposait une aérodynamique de pointe.

Après vingt ans de survie, de crises financières, et de ventes décevantes, Chrysler commence à se ressaisir. Ainsi, au début des années 60, la marque américaine développe un châssis monocorps qui offre une plus grande rigidité aux voitures et lance, en 1964, la Plymouth Barracuda, rivalisant sans peine avec la Ford Mustang. Créée en 1951, la puissante HEMI V8 évolue dans les années 1960 et gagne en cylindrée, passant de 5 400 à 7 000 cm3, pour devenir l'une des principales forces du sport automobile américain et marquer à jamais les amateurs belle mécanique avec son couple diabolique et sa sonorité à réveiller tous les voisins. Ce V8 contribua à redorer le blason du géant américain qui n'hésita pas à en doter plusieurs de ses modèles, dont la Plymouth GTX, la Plymouth Road Runner ou encore la Dodge Charger, avant de se voir ouvrir les portes de la Nascar.

Ces modèles rencontrèrent le succès, mais la crise pétrolière de 1973 a fortement fait chuter les ventes. La hausse du prix du carburant n'a pas épargner Chrysler qui dû alors se recentrer sur des modèles moins gloutons et arrêter la production de véhicules comme les Barracuda pour se concentrer sur la Cordoba qui connu un joli petit succès en tant que premier modèle de luxe.

Au début des années 80, fort de la K plateform, Chrysler innove et propose les premiers monospaces, le Chrysler Town & Country et le Dodge Voyager, permettant d'éviter la faillite du constructeur, qui commence d'ailleurs à reprendre des forces grâce aux ventes au groupe PSA (Peugeot, Citroen), des marques Simca et Talbot achetées à Fiat quinze ans plus tôt. Fort d'avoir réussi à rapidement se remettre sur pied, Chrysler développe un partenariat avec Mitsubishi et fait même l'acquisition de l'American Motors Corporation, jusqu'ici détenue par Renault, afin de mettre la main sur la marque Jeep.

Chrysler Group

Les marques du groupe Chrysler.

En 1998, Chrysler Corporation fusionne avec Daimler-Benz AG et devient DaimlerChrysler. Deux fruits de cette union voient le jour en 2004 : la Crossfire et la Chrysler ME Four-Twelve. Cette dernière, un prototype, est un véritable monstre doté d'un rugissant V12 qui le propulse la bête à 400 km/h, « Le summum de la technologie et du design Chrysler en termes de matériaux de pointe, d'aérodynamisme et de performances », d'après le constructeur. Cet ovni était d'ailleurs présent dans le deuxième volet de Forza Motorsport et possède de sérieux arguments pour venir titiller la Veyron ou autre SSC Ultimate Aero. Turn10, si tu nous entends...

De cette fusion, la compagnie renoue avec les innovations techniques en créant la pédale de frein réglable, mais aussi avec le passé puisque la Chrysler 300 signe le retour de la propulsion et accueille la nouvelle version du HEMI V8, un véritable succès commercial.

Photos

Chrysler Mefourtwelve1Chrysler Mefourtwelve2

Chrysler ME Four-Twelve.

Le partenariat avec Mitsubishi Motors, démarré dans les années 1980, prend fin lorsque DaimlerChrysler vend la totalité de ses actions après que Mitsubishi ait exigé plus de contrôle sur la direction. En 2007, l'échec de la fusion est scellé, et le fond d'investissement américain Cerberus (rien à voir avec le réseau extrémiste du jeu Mass Effect) rachète 80,1% de Chrysler, faisant même entrer le groupe Fiat dans le capital. Cette alliance permet à Chrysler, ainsi qu'à Dodge et Jeep, de profiter du savoir-faire du constructeur italien en matière de véhicules compacts et de redonner une nouvelle image à la marque, à commencer par son blason.

Chrysler Logo

Le logo Chrysler remis au goût du jour en 2010.

En juin 2011, le groupe Chrysler ajoute une nouvelle corde à son arc en créant la marque Street and Racing Technology (SRT), dont le label est apparu au début des années 2000 sur certains modèles hautes performances de Chrysler, Dodge et Jeep. Dès lors, les automobiles haut de gamme à vocation sportive seront commercialisées sous cette marque.

Chrysler 300c

Nouvelle version de la 300C qui peut aussi être vendue sous le blason Lancia

Comme vous avez pu le remarquer, malgré son parcours chaotique, Chrysler est un constructeur à part entière qui aura marqué le monde de l'automobile. De la passion d'un homme est née une multitude d'innovations et de modèles légendaires qui ont gravé les esprits à tout jamais. Turn 10 ne s'y est d'ailleurs pas trompé et propose de prendre, le volant nombreux bolides du groupe américain, qu'ils soient frappés du logo Chrysler, Jeep, ou encore Dodge, que nous ne manquerons pas de vous présenter très bientôt.

Crédits et sources :
- http://www.netcarshow.com/chrysler
- http://www.caradisiac.com/auto--chrysler
- http://www.motorlegend.com/chrysler.html
- http://www.histomobile.com/dvd_histomobile/fr/35/history.htm
- http://www.imperialclub.com/Yr/1927/Photos/index.htm
- http://www.conceptcarz.com/vehicle/z13965/Chrysler-Imperial-Series-80L.aspx
- http://www.classiccar.co.nz/articles/1957-plymouth-fury-bad-to-the-bone-224
- http://www.conceptcarz.com/z18648/Plymouth-Fury.aspx

Vos réactions & commentaires