• 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
  • :
  • 0
  • 0
Forza 6 sur Xbox One !au meilleur prixParticipez au championnat de France Forza Motorsport 6 by Logitech avec TAG Heuer

En Bref

  • Sujet débuté par elgelada
  • le jeudi 11 octobre 2012 à 18:12
  • Suivi par 16 membres

Forza Motorsport 4

Forza Motorsport 6 sur Xbox One au meilleur prix

Pages : 123

elgelada

elgelada

Techniques de conduite sportive
Toutes les vidéos et informations proviennent d’iracing.com

Chapitre 1-Introduction

Tous les vidéos qui seront présents dans ce topic sont tirés et développé par le site iRacing.com et je ne suis donc pas à l’origine de ces vidéos et je ne prétends en aucun cas être un expert en conduite automobile, je ne fais que traduire les propos des instructeurs dans les vidéos. Après chaque vidéo suivra donc un court texte traduisant le contenu du vidéo, donc si vous comprenez bien l’anglais pas besoin de lire, si vous ne comprenez pas l’anglais je vous conseille quand même de regarder les vidéo car plusieurs bons exemples y sont montrés. Le but de cette « école de conduite » est d’améliorer notre expérience de course dans Forza Motorsport 4 et aider les joueurs à se bâtir une bonne base d’habiletés qu’ils pourront ensuite appliquer et perfectionner sur la piste. Les chapitres sont indépendants et il n’est donc pas nécessaire de voir le chapitre 2 pour comprendre le chapitre 3 etc.
Le topic portera donc sur plusieurs aspects de la conduite sportive en quinze vidéos au total:
- Les dynamiques du véhicule
- Notions fondamentales de la trajectoire et des virages
- Utilisation de nos yeux
- Freinage
- Comment rétrograder
- Techniques de course et règles sur la piste
- Avant course et pratique
- Départ de la course

Chapitre 2-Dynamiques du véhicule

Le terme « dynamiques du véhicule » désigne ici les réactions de la voiture aux commandes ou manœuvres du pilote sur la piste selon les lois de la physique. Pour être un bon pilote et performer de manière plus compétitive, il est essentiel de bien comprendre comment contrôler la voiture pour améliorer notre capacité à déplacer la voiture sur la piste mais surtout utiliser le plein potentiel du bolide.

Le pilote peut donner trois commandes à la voiture :
- Accélérer (accélérateur, embrayage)
- Freiner (pédale de frein)
- Tourner (volant)

Pour bien piloter il faut absolument apprendre à utiliser de façon efficace ces trois commandes. Toutes les commandes que vous donnerez à la voiture sont transformées en actions sur les pneus. Comprendre comment fonctionnent les pneus est donc le premier pas vers une meilleure conduite.

Les pneus sont sujets à trois forces directionnelles :
- Accélération
- Freinage
- Tourner

L’adhérence des pneus est donc dédiée à un ou plusieurs de ces forces pour accomplir la commande du pilote. Un peu interagie avec la surface de la piste par une déformation du caoutchouc en se déplaçant sur la surface ce qui cause un petit peu de glisse (slip). Trop de glisse et on perd l’adhérence, pas assez de glisse et on n’utilise pas les pneus à leur plein potentiel.

Dans le jeu de Forza 4, comme dans tous les jeux vidéo de course, il nous est impossible de ressentir la force G et les réactions de la voiture. Le seul moyen à notre disposition pour comprendre le comportement de nos pneus est le bruit que ces derniers produisent pendant la course. Lorsque l’angle maximum d’adhérence est dépassé, les pneus commencent à glisser et perdent toute adhérence à moins que plus de poids soit appliqué sur les pneus ou que la vitesse soit réduite. L’aérodynamique peut aider à ajouter une force sur les pneus en augmentant la vitesse de la voiture.

Lorsque la voiture accélère, il s’effectue un transfert de poids de l’avant de la voiture vers l’arrière ce qui applique une force supplémentaire sur l’essieu arrière et permet une plus grande adhérence aux pneus arrières et vice versa lors du freinage. Lors d’un virage la voiture doit être la plus balancée possible. Créer un débalancement du véhicule par une accélération ou un freinage brusque peu causer du sous-virage ou du survirage de la voiture.

Causes possibles du sous-virage :
- Accélération Trop tôt dans le virage.
- Trop de frein en tournant trop le volant.

Comment se sauver du sous-virage :
- Relâcher légèrement l’accélérateur
- NE PAS TOURNER LE VOLANT D’AVANTAGE

Causes possibles du survirage :
- En réponse au sous-virage, vous relâchez l’accélérateur abruptement.
- Dans une voiture assez puissante, vous appuyez sur l’accélérateur trop brusquement.
- Vous relâchez le frein trop rapidement en initiant le virage.

Comment se sauver du survirage :
- Relâcher l’accélérateur
- Tourner le volant dans le sens du dérapage, et rapidement ramener le volant en position normale pour rattraper la glisse.

Si vous perdez le contrôle dans une courbe, soyez bon joueur et bloquez les roues pour faciliter la tâche des autres joueurs pour prédire votre trajectoire.
Souvenez-vous que la pédale de frein et le volant doivent être contrôlés en simultané pour éviter la perte d’adhérence.

Pour pratiquer et ressentir les principes expliqués dans la vidéo, je vous suggère de faire un tour dans le Benchmark Layout A dans l’espace de stationnement.

Chapitre 3- Notions fondamentales de la trajectoire et des virages

Bien évidemment une piste de course est composée de plus lignes droites et virages. Votre travail en tant que pilote est d’utiliser toute la largeur de la piste pour trouver la ligne de course ou trajectoire optimale pour garder le plus de vitesse dans les virages et ainsi avoir plus de vitesse à l’entré des virages. Avoir une meilleure trajectoire permet des tours plus rapides et ultimement, une victoire. Bien que Forza 4 propose une ligne de course au joueurs, celle-ci n’est pas toujours optimale et peu donc être améliorée.

Avant de commencer un peu de théorie pour bien comprendre les termes techniques :

- Point de braquage : Le point de braquage est le point extérieur au virage à partir duquel on tourne ses roues en direction du point de corde.

- Point de corde : Le point de corde est le nom que l’on donne au point de tangence de l’intérieur du virage. C’est le point à partir duquel on commence à dé-braquer ses roues en direction du point de sortie.

- Point de sortie : Le point de sortie est celui situé à la sortie du virage à l’extérieur. C’est vers celui-ci que l’on ré-accélére proportionnellement au dé-braquage des roues.*
*extrait de : http://www.techniques-pilotage.fr/avancees-rallye-auto/6-techniques-avancees-trajectoires.html

La raison pour laquelle on vise ces trois points est pour obtenir le plus grand rayon possible dans le virage. Et qui dit plus grand rayon dit plus de vitesse car l’adhérence des pneus est moins sollicitée par le virage. Comme démontré à la fin de la vidéo, la méthode « point de braquage, point de corde, point de sortie » est tout simplement plus efficace que les deux autres.

Peu importe les pistes sur lesquelles vous piloterez dans Forza Motorsport 4, vous finirez toujours par rencontrer des virages similaires. Nous définirons donc chaque virage et la meilleure façon de les négocier.

Virage à rayon constant : Comme son nom l’indique, le rayon est conservé tout au long du virage. La piste de Laguna Seca est un parfait exemple, contenant plusieurs virages à 90 degrés.
Comment négocier le virage à rayon constant :
- Il faut fixer le point de corde au centre géométrique du virage et ajuster le point de braquage et le point de sortie en conséquence.

Virage à rayon variable (qui s’ouvre) : Virage dont le rayon augmente graduellement plus on progresse vers le point de sortie. (Virage 200R à Suzuka complet)

Comment négocier le virage à rayon variable qui ouvre:
- Viser un point de corde plus tôt dans le virage, car le rayon augmentant du virage permet plus d’espace pour le point de sortie.

Virage à rayon variable (qui ferme) : Ce type de virage est le plus difficile à maitriser et comme son nom l’indique, il consiste en un rayon plus large en début de courbe qui diminue progressivement en avançant dans le virage. Elle implique donc une diminution de la vitesse ce qui peut créer un déséquilibre de la voiture. (Premier virage de Suzuka complet)

Comment négocier le virage à rayon variable qui ferme :
- Le seul moyen de diminuer les risques de perte de contrôle dans ce type de courbe est de diminuer la vitesse de façon graduelle sans mouvement brusque pour éviter tout déséquilibre.

Virage en épingle : Virage à 180 degrés à rayon variable.

Comment négocier le virage en épingle :
- option 1- Viser un point de corde au centre géométrique de la courbe. Cette méthode est plus efficace pour des petits rayons, mais pas la plus rapide. (Vitesse de sortie plus lente)
- option 2- Diviser l’épingle en deux virages et donc viser deux points de corde. On vise le premier point de corde, prend un peu plus large au centre de la courbe pour ensuite viser le deuxième point de corde. Cette méthode est plus efficace pour de grands rayons.
- option 3- Méthode la plus utilisée, elle consiste à fixer le point de corde à environ ¾ du virage. Il faut donc fixer le point de braquage plus tard également ce qui permettra d’accélérer plus rapidement et donc d’avoir une plus grande vitesse à la sortie. Cette technique vous expose cependant à des dépassements puisque votre vitesse à l’entré devra être un peu plus lente, gardez donc un œil sur vos adversaires.

Tous les virages vus précédemment sont regroupés en différentes catégories qui seront également définies.

- Type 1 : Virage qui donne sur une relativement longue ligne droite. Il faut donc tenter de conserver le plus de vitesse possible dans le virage pour avoir une plus grande vitesse à la sortie et donc aller plus vite en ligne droite. Pour analyser vos progrès regardez votre vitesse à la sortie du virage et à la fin de la dite ligne droite pour mesurer votre avancement. (Plusieurs bons exemples dans Twin Ring Motegi)

- Type 2 : Virage à la fin d’une longue ligne droite. Ici la vitesse à la sortie est moins importante, il faut plutôt se concentrer sur l’optimisation du freinage et garder le plus de vitesse possible dans la courbe. Pour analyser vos progrès regardez votre vitesse au point de braquage et au point de corde pour mesurer votre avancement. (Virage après la plus longue ligne droite de Motegi Complet)

- Type 3 : Un virage type 3 est un virage qui mène immédiatement à un autre virage. Étant donné que les 2 virages sont très près l’un de l’autre, il est impossible d’optimiser la trajectoire pour tous les virages. Il faut donc sacrifier la trajectoire pour les premiers virages en vue d’avoir la trajectoire optimale pour le dernier virage. Pour analyser vos progrès, regardez votre vitesse à la sortie du dernier virage. (virages 7 et 8 de Twin Ring Motegi, pour plus de challenge la portion en S de Suzuka)

Pour vous familiariser avec une piste vous pouvez donc utiliser les notions que vous connaissez pour tenter de déterminer la meilleure ligne de course. Commencez doucement pour fixer vos repères pour les différents points à identifier en augmentant graduellement l’intensité.

Il vous faudra cependant être capable d’identifier vous-même vos erreurs, voici donc un petit guide :

- Un signe d’un point de braquage trop hâtif est que vous devrez tourner le volant encore plus après le point de corde et même une sortie de piste. Essayez de tourner un peu plus tard en gardant un angle constant du volant pour fixer le problème.

- Si vous trouvez le virage trop facile ou bien qu’il vous reste beaucoup de largeur de piste à la sortie du virage, vous tournez probablement trop tard. Essayer de viser un point de corde un peu plus tôt dans le virage. Bref, si vous n’êtes pas un peu inquiet de manquer d’espace en sortie de virage, vous tournez probablement trop tôt et donc N’utilisez pas le plein potentiel de la voiture.

Chapitre 4- Utilité des yeux

De toutes les choses que nous devons nous souvenir durant une course, LA chose que nous avons tendance à oublier l’importance du rôle de yeux pendant une course à haute vitesse. En fait l’utilisation adéquate de nos yeux est essentielle au succès de notre conduite dans le trafic et dans la course en général. Nous avons probablement tous déjà entendu dire « regarde où tu veux aller ». En fait c’est un peu plus complexe, il faut regarder devant, loin devant pour permettre à notre cerveau de procéder à l’analyse des informations. Il est fortement déconseillé de regarder directement devant notre voiture ou encore de fixer le pare-choc arrière du véhicule qui nous précède pour éviter d’avoir une conduite réactive et ainsi réduire nos performances.

Dans le jeu, il est impossible de ressentir les forces physiques qui s’appliquent normalement à un pilote de course. Nos yeux doivent donc analyser une grande quantité d’information en même temps pour permettre une meilleure performance.

En piste, regardez toujours le prochain virage. Un des meilleurs endroits pour pratiquer cette technique est le fameux enchainement de virage du Mazda Laguna Seca Raceway où le virage suivant est caché pendant un certain moment. Tentez donc de regarder le prochain virage aussitôt que vous ayez passé le point de corde pour tous les virages.

N’oubliez pas de toujours porter attention à ce qui suit plutôt que ce qui ce passe devant vous. Être conscient de votre environnement immédiat pour être plus à l’aise et ainsi améliorer votre conduite dans le trafic. Une des mauvaise habitudes que nous avons tendance à transférer de notre conduite sur la route à nos performances sur la piste est de fixer la voiture directement devant soie. Ceci fait en sorte que nous reproduisons exactement les mouvements de notre adversaire et donc, roulons à la même vitesse, avons la même trajectoire et ultimement, faisons les même erreurs.

C’est pourquoi il est important de ce forcer à regarder plus loin que notre adversaire pour repérer NOS points de repère de freinage, point de braquage, point de corde etc. Il faut transformer leurs erreurs en opportunités de dépassement.

N’oubliez pas de vous détendre et de relaxer dans les lignes droites pour vous permettre de performer plus longtemps.

Chapitre 5- Freinage

Le freinage est l’aptitude la plus importante à posséder en course, mais c’est probablement la plus difficile à maitriser. Il existe plusieurs types d’utilités à l’application des freins durant une course, menant toutes à des temps plus rapide et conséquemment, de meilleures performances en course. Le fait de freiner le plus tard possible mais également le moins possible permet de conserver une meilleure vitesse dans la courbe et donc de meilleures performances.

La technique du freinage progressif (treshold braking) consiste à freiner de manière à utiliser au maximum l’adhérence des pneus dans le freinage. Cette technique permet donc de freiner très tard avant le virage. Il faut par contre éviter à tout prix de bloquer les roues, car ceci affecte l’efficacité du freinage jusqu’à la rendre quasi nulle. Un bon endroit pour pratiquer cette technique est le dernier virage au Mazda Laguna Seca Raceway.

Dans certains cas, une pression légère des freins est amplement suffisante pour bien négocier le virage. On peut donc doser l’utilisation des freins et la direction de la voiture pour optimiser l’adhérence et effectuer un meilleur virage. (Virage 6 à Laguna Seca)

Ceci nous amène au freinage dégressif (Trail braiking), qui consiste à appliquer le plus de force possible aux freins (sans bloquer les roues) encore plus tard dans le virage que le freinage progressif et relâcher la pression progressivement tout en dirigeant la voiture dans le virage. On continue donc le freinage jusqu’au point de corde en relâchant le frein de façon progressive en s’approchant de ce dernier.

Dans Forza, il vous faudra vous fier aux bruits produits par les pneus pour savoir si ceux-ci sont bloqués ou pas. La réponse de la voiture à vos commandes de direction peut aussi vous informer de la situation des pneus, la voiture ne changera donc pratiquement pas de direction lorsque vous tenterez de diriger le véhicule.

Nous verrons donc comment et où appliquer les techniques observées plus tôt. Comme nous avons vu précédemment dans la dynamique du véhicule, un transfert de poids s’effectue lors du freinage. La majorité du poids est donc transféré vers l’avant et pneu à cet endroit profitent donc de plus d’adhérence contrairement aux pneus arrières. C’est pourquoi la pression de pneus doit être ajustée pour éviter que les pneus ne bloquent pas au même moment.

- Trop de pression à l’avant et les pneus du devant bloquent avant ceux de derrière et vice versa. Ce phénomène crée un déséquilibre du véhicule et peut causer une perte de contrôle.
- Un bon équilibre permet par contre une distance de freinage optimale et même faciliter le virage.

Plus un véhicule est rapide, plus il est difficile de bloquer les roues, celles-ci bénéficiant d’un poids additionnel causé par l’appui aérodynamique. Il faut donc utiliser cet appui supplémentaire et réduire le plus possible la vitesse le plus tôt possible dans la zone de freinage pour pouvoir ensuite ajuster votre freinage à la situation.

Si jamais vous bloquiez les roues au freinage, vous devez y remédier rapidement en relâchant le moins possible la pression des pneus pour leur permettre de reprendre de l’adhérence.

Lorsque vous fixez vos zones de freinage, commencez avec une approche plus conservatrice, il est toujours plus facile de corriger une erreur de freinage trop tôt que de freinage trop tard. Prenez le temps d’évaluer la quantité d’adhérence disponible selon la voiture. Rapprocher ensuite de plus en plus la zone de freinage jusqu’à avoir de la peine à bien atteindre le point de corde.

Comme mentionné plus haut le freinage est l’une des habiletés les plus importantes dans la conduite sportive, prenez donc le temps de bien pratiquer les différentes techniques pour améliorer vos performances.

Chapitre 6-Changement de vitesse

Dans ce chapitre, il nous est démontré;
- Comment rétrograder,
- Comment changer de vitesse,
- Quand changer de vitesse,
- Quand ne pas changer de vitesse.

Premièrement, pourquoi changer de vitesse dans une voiture de course? Chaque moteur possède une fenêtre de révolutions par minute où il produit le maximum de force. Si on peut garder les révolutions par minute dans cette fenêtre à l’aide du ratio de la boîte de vitesse, on optimise l’apport en puissance du moteur et sa force d’accélération, ce qui est excellent. Le changement entre les différentes vitesses sert ensuite toujours à garder les révolutions dans cette fenêtre optimale selon la vitesse de la voiture et la piste.

Pendant une course, on veut éviter de changer de vitesse dans un virage pour des raisons mentionnées plus haut (chapitre 2/3). Il faut donc effectuer les changements de vitesse dans les lignes droites. Il ne faut jamais limiter sa vitesse dans un virage à la boîte de vitesse, c’est pourquoi il nous faut bien ajuster celle-ci pour améliorer nos performances. Idéalement, vous devriez ajuster le ratio jusqu’à atteindre la limite de la vitesse à la sortie du virage ou juste avant d’atteindre la zone de freinage.

Nous n’utilisons que très rarement le rétrogradage pour ralentir la voiture en course contrairement à la croyance populaire. Les freins assurent la majorité, voire la totalité du freinage. Rétrograder permet de choisir la meilleure vitesse pour franchir le virage le plus efficacement et le plus rapidement possible. Le fait que ce changement se fasse habituellement dans la zone de freinage contribue probablement à alimenter cette fausse idée.

La technique heel/toe discutée dans la vidéo ne s’applique pas selon moi, à Forza Motorsports 4. Une bonne façon de savoir à quel moment rétrograder est de ce fixer un point à mi-chemin entre le début de la zone de virage et le point de corde, ensuite à mi-chemin entre l’endroit où vous avez précédemment rétrogradé et le point de corde, ainsi de suite.

Prendre le temps de maitriser votre technique de changement de vitesse vous permettra d’optimiser la puissance de votre véhicule dans les courbes et ainsi améliorer vos temps et performances en course.

Chapitre 7 – Art de la course automobile et dépassement

Une fois toutes les techniques de base (ligne de course, dynamique du véhicule, freinage, etc.) bien maitrisées, il faut maintenant travailler sur vos habilités à performer en situation de course en présence d’autre compétiteur et à analyser différentes situations dans le feu de l’action pour prendre les bonnes décisions aux bons moments.

Étant tous compétiteurs dans l’âme, nous voulons atteindre la pôle position le plus rapidement possible et y rester. Nous devrons toutefois surmonter plusieurs obstacles pour y arriver. Selon les films et émissions de télévisions populaires, il suffit d’appuyer plus fortement sur l’accélérateur ou descendre d’une vitesse pour dépasser une autre pilote. Le procédé est évidement beaucoup plus compliqué que cela. Une série de principes et « règles » qui nous aiderons à perfectionner nos dépassements.

Avant de voir ces principes, il nous faut mémoriser la seule règle qui s’applique en situation de dépassement : c’est la responsabilité du pilote qui tente le dépassement de s’assurer que la manœuvre est effectuée à un moment et un endroit approprié, de manière propre et sans contact.

Comme mentionné plus tôt dans ce tutoriel, évitez de courser au rythme du pilote que vous tentez de dépasser, allez à votre rythme. L’expérience vous permettra d’évaluer si vous êtes plus rapide que votre compétiteur dans certaines portions du circuit et ainsi planifier vos dépassements.

L’aspect nécessitant plus de discipline est de laisser un espace entre vous et le pilote devant pour vous permettre de prendre de la vitesse avant de le dépasser. Le plus difficile est de synchroniser cette manœuvre pour pouvoir dépasser votre adversaire en sortie de virage pour profiter de votre surplus de vitesse dans la section suivant le virage.

Si vous laissez un trop petit espace, vous risquer de percuter la voiture devant vous et provoquer un accident ou vous sortir de piste, alors que si vous laissez un trop grand espace, vous ne serez probablement pas capable de rattraper votre adversaire à temps.

Voilà de quoi vous tenir occupé. Je vais tenter d'ajouter le reste des vidéo et de mieux fignoler le post le plus rapidemment possible.
Bonne course!

FJRT BoB027

FJRT BoB027

Je te remercie pour ce tuto, et ce, avant de lire :d

ptit forla

ptit forla

Je n'ai pas tout lu encore, mais c'est vachement intéressant !

Merci l'ami :)

MMP ShelbyCobra

MMP ShelbyCobra

je vais lire

STDx Edge

STDx Edge

sympa , très interressant , good Job !!!!

roccosimini

roccosimini

très intéressante même si je ne comprend pas l'anglais

elgelada

elgelada

Merci à vous, mais je ne fais que traduire XD c'est IRacing qui ont tout fait

EDIT: chapitre 5 maintenant ajouté!

elgelada

elgelada

Chapitre 6 maintenant ajouté. Dsl pour le temps mort j'étais trop occupé à l'école. :|

Bon tuto sur la conduite dommage juste que les videos soit en anglais

elgelada

elgelada

Oui mais j'essai de traduire le mieux possible en dessous. Content que sa te plaise je vais essayer de terminer tout ça le plus vite possible.

grenega

grenega

alors la chapeaux je n ai jamais lu ni vue cet article mais cela me manquai dans ma techique et j ai apris beaucoup grace a elgelada qui nous a traduit ça suppert merçis l ami çi çi j y tient grand merçis je regrette pas d avoir mi mon nez dans cette page a plus :) :D

elgelada

elgelada

Ça me fait plaisir

grenega

grenega

tu voi elgelada il n y a pas sufisament d articcles devellloper comme tu la fait pourtant tu est tres jeune et crois mois cela fait plaisir a un vieu des annee trente comme moi qu il y a des tas de trucs comme ça a savoir vraiment je ne pouvais pas mieu tombe continu c est l exemple a suivre t est dans le coup amitiee ;)

couffi81

couffi81

Tiens va falloir que je regarde tout ça par curiosité !

FJRT Lucas67

FJRT Lucas67

Pour suivre (j'ai pas encore lu)

Pages : 123